Pompes Funèbres Saint-Pierre à Marseille
Logo

Espace condoléances

Monsieur Gilles, Mohassen HABASHI

Photo 593845
Domicilié à Marseille (13006, France)
Né à Paris (75012, France) le lundi 9 septembre 1968
Décédé à Marseille (13006, France) le samedi 18 janvier 2020 à l'âge de 51 ans
Compagnon de Madame Mailys Normand

Espace « condoléances » 

Cet espace condoléances a été créé le lundi 20 janvier 2020.

Les hommages

7 hommages (4 privés)  
Hommage 

Comme tous mes anciens collègues d'histoire -géographie du lycée Van Gogh, je suis sous le choc de la perte si précoce de cette belle personne. Gilles restera dans ma mémoire comme un être très attentif aux autres, toujours un mot gentil tous les jours, avec cet humour permanent qu'appréciaient autant les collègues que les élèves, qui désamorçait toutes les situations tendues et nous faisait éclater en fous rires lors des grosses réunions. Il m'a souvent fait du bien au moral, merci Gilles. Très droit également, il disait toujours ce qu'il pensait. Nous attendions sa guérison pour nous réunir à nouveau; avec sa force morale on y croyait tous. Je n'ai pas eu le temps de lui dire au revoir. Repose en paix, loin des turbulences actuelles. En espérant que tu puisses suivre à distance l'évolution du monde et continues à désamorcer les crises par ton humour. Je pense aussi à ses enfants, à Maëlys et toute sa famille. Bon courage à vous tous.

Emmanuelle Emeriau- 26-01-20

Hommage 

Gilles a été mon collègue durant les quatre années mémorables que j'ai passées au collège de Marly La Ville. L'amitié a duré après que j'ai quitté le collège. Inoubliables sa personnalité charismatique, son humour, son talent, son immense gentillesse, et les nombreux moments de joie partagés avec lui et avec la "Dream team" du collège, dont il était l'étoile.
Toutes mes pensées vont à ses proches,
Pascale Lemoine BARILLOT

Pascale Lemoine Barillot- 26-01-20

Hommage 

Prof d'histoire au collège de Marly la Ville (95) fin 1990 début 2000 il m'a donné goût à l'Histoire, à la mythologie grecque. J'ai d'ailleurs choisi les prénoms de mes enfants dans cette mythologie parce que M. Habashi a su partager cette passion. Merci à lui, bon courage à ceux de son entourage qui restent.

Florian Jalibert- 21-01-20